Stargate SG-1 débarque sur Netflix


Synopsis de la série :

La Stargate Command, branche spéciale de l’Air Force américaine, part à la découverte de mondes et civilisations inconnus, grâce à une porte des étoiles. Le colonel Jack O’Neill et son équipe mènent une lutte continue contre une race d’extraterrestres parasites appelés les Goa’uld. Les Goa’uld règnent sur un grand nombre de planètes de la galaxie et se font passer pour les anciens dieux des mythologies terriennes. Au cours de ses explorations, l’équipe SG-rencontre aussi bien des peuples pacifiques tels que les Nox ou les Asgards, que des peuples en mal de puissance tels que les Réplicateurs et les Ori.

Dans la série, on retrouve Richard Dean Anderson (Colonel Jack O’Neill), Michael Shanks (Daniel Jackson), Amanda Tapping (Capitaine Samantha Carter), Christopher Judge (Teal’c), Don S. Davis (Major Général George Hammond), Corin Nemec (Jonas Quinn), Ben Browder (Lieutenant-Colonel Cameron Mitchell), Beau Bridges (Major Général Hank Landry) et Claudia Black (Vala Mal Doran).

Stargate SG1 est une série télévisée américano-canadienne de science-fiction composée de 10 saisons, soit 214 épisodes de 42 minutes. Elle est créée par Brad Wright et Jonathan Glassner d’après le film Stargate, la porte des étoiles de Roland Emmerich. Elle est diffusée entre le 27 septembre 1997 et 17 mai 2002 sur Showtime, puis entre le 7 juin 2002 et le 13 mars 2007 sur Sci Fi Channel. En France, la série a été intégralement diffusée à partir du 27 février 1998 au 13 novembre 2007 sur Série Club et entre le 18 septembre 1998 et le 8 décembre 2007 sur M6, sauf les huit derniers épisodes de la saison 10, qui ne seront pas diffusés sur cette chaîne mais sur W9 un peu plus tard. Depuis, elle a été intégralement rediffusée depuis le 14 janvier 2010 sur NRJ 12 et depuis le 27 novembre 2017 sur RTL9. La série est suivie de deux téléfilms, Stargate : L’Arche de vérité (2008) et Stargate : Continuum (2008). Elle a également inspiré trois séries dérivées : la série animée Stargate Infinity (2002), Stargate Atlantis (2004) et Stargate Universe (2009), ainsi qu’un téléfilm-préquel nommé Stargate: Origins (2018).

Brad Wright et Jonathan Glassner connaissent le compositeur Joel Goldsmith depuis la deuxième saison de Au-delà du réel : L’aventure continue et l’ont donc approché pour travailler sur l’épisode pilote de Stargate SG-1. Goldsmith et David Arnold, le compositeur de la musique originale du film en 1994, ont discuté des différents thèmes pour une adaptation télévisée. Les principaux titres de Stargate SG-1 sont un mélange de plusieurs thèmes du film, bien que Goldsmith a également écrit un nouveau générique de fin SG-1 afin de donner à la série sa propre identité. La MGM a finalement insisté pour utiliser la musique d’Arnold dans l’épisode pilote au lieu de celle de Goldsmith, mais la version remastérisée de 2009 sortie en DVD, Enfants des dieux, utilise elle la partition originale de Goldsmith. Pour des raisons budgétaires, la musique de chaque épisode était simulée par Goldsmith avec une palette de synthétiseur capable de reproduire quatre-vingts éléments d’un orchestre symphonique, même s’il a occasionnellement utilisé deux ou trois musiciens pour augmenter l’authenticité de l’orchestre. À partir de la saison 8, il est assisté par Neal Acree qui compose des musiques supplémentaires. La quantité de musique composée est de l’ordre de 22 à 26 minutes en moyenne pour un épisode de 44 minutes, ce qui rend le temps de création beaucoup plus long que pour les autres séries télévisées. Comme Goldsmith vivait loin de Vancouver, lui et les producteurs discutaient de leurs idées par téléphone et ont échangé les bandes sonores via FedEx durant plusieurs années avant d’avoir recours à Internet.

Avec 10 saisons et 214 épisodes, Stargate SG-1 devient en 2006 la plus longue série de science-fiction américaine sans interruption, mais est battue en 2011 par Smallville avec 218 épisodes. Au point de vue mondial, la série britannique Doctor Who reste la plus longue avec 26 saisons sans interruption. Jusqu’à la saison 5 comprise, la première diffusion de la série est réservée à la chaîne câblée américaine Showtime qui appartient au groupe Paramount-Viacom, une chaîne à péage, puis quelques mois après distribuée en syndication. Puis à partir de la saison 6, c’est la chaine câblée américaine Sci Fi Channel qui coproduit et diffuse la série avec la MGM. Pour des raisons de budget, et à la suite de l’apparition du spin-off Stargate Atlantis, lui aussi produit par Sci Fi, les saisons de Stargate ont été réduites à vingt épisodes à partir de la huitième saison (au lieu des 22 habituels).

Le 21 août 2006, la chaîne américaine Sci Fi Channel annonce l’annulation de la série. La dixième saison est donc la dernière. Robert C. Cooper, l’un des producteurs de la série, appelle les fans américains à se mobiliser afin que Stargate SG-1 continue ; pour cela, il les encourage à regarder la série en masse pour montrer que la série peut encore tenir bon, voire être rachetée par une autre chaîne de télévision. MGM, détenteur des droits de la franchise, donne son feu vert pour la réalisation de deux films direct-to-DVD pour finir la série : Stargate : L’Arche de vérité, qui termine l’histoire du conflit avec les Ori, et Stargate : Continuum, ayant pour thème le voyage temporel. Les deux films sortent en 2008. Leur succès encourage les producteurs à développer une continuité sur ce format, et il était prévu un 3e film, Stargate : Revolution.

Le changement des conditions économiques et l’annulation de la série Stargate Universe en 2011 conduisent à la mise de côté des films et à la mise en veille de la franchise. La chaîne américaine Showtime a commandé les deux premières saisons de Stargate SG-1 avec un total de 44 épisodes en 1996. L’épisode pilote de deux heures a reçu la plus forte audience jamais enregistrée de Showtime pour la première d’une série avec un public d’environ 1,5 million de foyers à 20 h. Dimanche du 27 juillet 1997. Selon les producteurs de SG-1, une chaine de diffusion aurait annulé SG-1 après quelques épisodes, mais Showtime n’a exercé aucune pression sur la série pour « délivrer des taux d’audience aussi élevés que ceux des chaînes de télévision ».

La série était systématiquement le programme le plus regardé de la chaîne, donc Showtime a commandé une troisième et quatrième saison de 22 épisodes chacun en juillet 1998. Puisque Stargate SG-1 était coûteux à produire, MGM a conclu un accord avec Showtime que SG-1 pourrait être diffusé en syndication six mois après leur diffusion sur Showtime.

La série est actuellement diffusée en intégralité aux États-Unis sur Hulu et Prime Video.

L’intégrale de la série Stargate SG-1 sera disponible aux États-Unis à partir du 1er décembre sur Netflix.

Source

Publié le : 27 nov @ 07h35

Stargate SG-1 (intégrale) disponible en DVD



Synopsis de la série :

La Stargate Command, branche spéciale de l’Air Force américaine, part à la découverte de mondes et civilisations inconnus, grâce à une porte des étoiles. Le colonel Jack O’Neill et son équipe mènent une lutte continue contre une race d’extraterrestres parasites appelés les Goa’uld. Les Goa’uld règnent sur un grand nombre de planètes de la galaxie et se font passer pour les anciens dieux des mythologies terriennes. Au cours de ses explorations, l’équipe SG-rencontre aussi bien des peuples pacifiques tels que les Nox ou les Asgards, que des peuples en mal de puissance tels que les Réplicateurs et les Ori.

Dans la série, on retrouve Richard Dean Anderson (Colonel Jack O’Neill), Michael Shanks (Daniel Jackson), Amanda Tapping (Capitaine Samantha Carter), Christopher Judge (Teal’c), Don S. Davis (Major Général George Hammond), Corin Nemec (Jonas Quinn), Ben Browder (Lieutenant-Colonel Cameron Mitchell), Beau Bridges (Major Général Hank Landry) et Claudia Black (Vala Mal Doran).

Stargate SG1  est une série télévisée américano-canadienne de science-fiction composée de 10 saisons, soit 214 épisodes de 42 minutes. Elle est créée par Brad Wright et Jonathan Glassner d’après le film Stargate, la porte des étoiles de Roland Emmerich. Elle est diffusée entre le 27 septembre 1997 et 17 mai 2002 sur Showtime, puis entre le 7 juin 2002 et le 13 mars 2007 sur Sci Fi Channel. En France, la série a été intégralement diffusée à partir du 27 février 1998 au 13 novembre 2007 sur Série Club et entre le 18 septembre 1998 et le 8 décembre 2007 sur M6, sauf les huit derniers épisodes de la saison 10, qui ne seront pas diffusés sur cette chaîne mais sur W9 un peu plus tard. Depuis, elle a été intégralement rediffusée depuis le 14 janvier 2010 sur NRJ 12 et depuis le 27 novembre 2017 sur RTL9. La série est suivie de deux téléfilms, Stargate : L’Arche de vérité (2008) et Stargate : Continuum (2008). Elle a également inspiré trois séries dérivées : la série animée Stargate Infinity (2002), Stargate Atlantis (2004) et Stargate Universe (2009), ainsi qu’un téléfilm-préquel nommé Stargate: Origins (2018).

Brad Wright et Jonathan Glassner connaissent le compositeur Joel Goldsmith depuis la deuxième saison de Au-delà du réel : L’aventure continue et l’ont donc approché pour travailler sur l’épisode pilote de Stargate SG-1. Goldsmith et David Arnold, le compositeur de la musique originale du film en 1994, ont discuté des différents thèmes pour une adaptation télévisée. Les principaux titres de Stargate SG-1 sont un mélange de plusieurs thèmes du film, bien que Goldsmith a également écrit un nouveau générique de fin SG-1 afin de donner à la série sa propre identité. La MGM a finalement insisté pour utiliser la musique d’Arnold dans l’épisode pilote au lieu de celle de Goldsmith, mais la version remastérisée de 2009 sortie en DVD, Enfants des dieux, utilise elle la partition originale de Goldsmith. Pour des raisons budgétaires, la musique de chaque épisode était simulée par Goldsmith avec une palette de synthétiseur capable de reproduire quatre-vingts éléments d’un orchestre symphonique, même s’il a occasionnellement utilisé deux ou trois musiciens pour augmenter l’authenticité de l’orchestre. À partir de la saison 8, il est assisté par Neal Acree qui compose des musiques supplémentaires. La quantité de musique composée est de l’ordre de 22 à 26 minutes en moyenne pour un épisode de 44 minutes, ce qui rend le temps de création beaucoup plus long que pour les autres séries télévisées. Comme Goldsmith vivait loin de Vancouver, lui et les producteurs discutaient de leurs idées par téléphone et ont échangé les bandes sonores via FedEx durant plusieurs années avant d’avoir recours à Internet.

Avec 10 saisons et 214 épisodes, Stargate SG-1 devient en 2006 la plus longue série de science-fiction américaine sans interruption, mais est battue en 2011 par Smallville avec 218 épisodes. Au point de vue mondial, la série britannique Doctor Who reste la plus longue avec 26 saisons sans interruption. Jusqu’à la saison 5 comprise, la première diffusion de la série est réservée à la chaîne câblée américaine Showtime qui appartient au groupe Paramount-Viacom, une chaîne à péage, puis quelques mois après distribuée en syndication. Puis à partir de la saison 6, c’est la chaine câblée américaine Sci Fi Channel qui coproduit et diffuse la série avec la MGM. Pour des raisons de budget, et à la suite de l’apparition du spin-off Stargate Atlantis, lui aussi produit par Sci Fi, les saisons de Stargate ont été réduites à vingt épisodes à partir de la huitième saison (au lieu des 22 habituels).

Le 21 août 2006, la chaîne américaine Sci Fi Channel annonce l’annulation de la série. La dixième saison est donc la dernière. Robert C. Cooper, l’un des producteurs de la série, appelle les fans américains à se mobiliser afin que Stargate SG-1 continue ; pour cela, il les encourage à regarder la série en masse pour montrer que la série peut encore tenir bon, voire être rachetée par une autre chaîne de télévision. MGM, détenteur des droits de la franchise, donne son feu vert pour la réalisation de deux films direct-to-DVD pour finir la série : Stargate : L’Arche de vérité, qui termine l’histoire du conflit avec les Ori, et Stargate : Continuum, ayant pour thème le voyage temporel. Les deux films sortent en 2008. Leur succès encourage les producteurs à développer une continuité sur ce format, et il était prévu un 3e film, Stargate : Revolution.

Le changement des conditions économiques et l’annulation de la série Stargate Universe en 2011 conduisent à la mise de côté des films et à la mise en veille de la franchise. La chaîne américaine Showtime a commandé les deux premières saisons de Stargate SG-1 avec un total de 44 épisodes en 1996. L’épisode pilote de deux heures a reçu la plus forte audience jamais enregistrée de Showtime pour la première d’une série avec un public d’environ 1,5 million de foyers à 20 h. Dimanche du 27 juillet 1997. Selon les producteurs de SG-1, une chaine de diffusion aurait annulé SG-1 après quelques épisodes, mais Showtime n’a exercé aucune pression sur la série pour « délivrer des taux d’audience aussi élevés que ceux des chaînes de télévision ».
La série était systématiquement le programme le plus regardé de la chaîne (y compris les films de théâtre), donc Showtime a commandé une troisième et quatrième saison de 22 épisodes chacun en juillet 1998. Puisque Stargate SG-1 était coûteux à produire, MGM a conclu un accord avec Showtime que SG-1 pourrait être diffusé en syndication six mois après leur diffusion sur Showtime.
Les 22 stations de la Fox ont diffusées les premières saisons après leurs débuts à Showtime, fournissant une autorisation de 41% des États-Unis. La chaîne Sci-Fi a réalisé sa plus grande acquisition de programmation unique de 150 millions de dollars en 1998 en achetant les droits de câble de base exclusifs sur le package MGM Stargate SG-1, The Outer Limits et Poltergeist : The Legacy. [93] Showtime a décidé de mettre fin à son association avec Stargate SG-1 à la fin de la saison 5, en disant que la série avait encore un nombre de téléspectateurs important mais ne pouvait plus attirer de nouveaux abonnés en raison de sa disponibilité en syndication.

L’intégrale de la série Stargate SG1 est disponible en DVD depuis le 4 novembre, édité par Metro Goldwyn Mayer Studios et distribué par Warner Bros. Home Entertainment.

Caractéristique du coffret :

Rapport de forme : 1.78:1
Format : PAL
Langue : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : : Anglais, Français
Nombre de disques : 61

 
 
Publié le : 08 nov @ 18h30

Joséphine, Ange Gardien (saison 12) disponible en DVD


Synopsis « Graines de Chef » :

L’histoire en quelques lignes : Chloé a 20 ans et se présente à un grand concours national de cuisine. Alors qu’elle est l’une des favorites, elle perd tous ses moyens dès la première épreuve. Joséphine devra déployer tous ses talents pour soutenir la jeune femme dans ce concours et notamment l’éloigner définitivement de ses mauvaises fréquentations…

Audience : 4 235 000 téléspectateurs (soit 18,3 % de part d’audience)
Diffusion : 22 octobre 2018 sur TF1

Avec : Mimie Mathy, Jeanne-Marie Ducarre, Christian Vadim, Bryan Trésor, Roxane Potereau, Nassim Boutelis, Marie Barraud, Sandra Valentin

Avec la participation de Thierry Marx

Scénario : Marie-Luce David et Mathieu Gleizes
d’après une histoire d’Emmanuel Bézier et Anton Voyl
Adaptation et Dialogues : Gioacchino Campanella

Réalisé par Denis Thybaud

Une production DEMD Productions en coproduction avec TF1

Synopsis « Un Noël recomposé » :

Suite à son divorce, Florence s’apprête à passer son premier Noël sans ses enfants. Une séparation qui lui brise le cœur, d’autant que son fils de 6 ans veut qu’elle fête Noël avec lui chez son ex belle-famille. Joséphine se débrouille pour exaucer le vœu de l’enfant, sans se douter qu’elle va alors devoir se mettre en quatre pour recomposer une famille au bord de l’implosion, car Florence ne pensait pas y rencontrer la nouvelle compagne de son ex, ni découvrir que celui-ci a accepté un boulot à Marseille et qu’il veut s’y installer avec les enfants ! Pour notre ange, c’est une mission en forme d’étoile au-dessus du sapin : faire de ce Noël sous tension un Noël magique !

Audience : 3 879 000 téléspectateurs (soit 17 % de part d’audience)
Diffusion : 18 décembre 2018 sur TF1

Avec : Mimie MATHY – Lisa MARTINO, Guillaume DENAIFFE, Catherine ALLEGRET, Christian BUJEAU, Benoit MICHEL, Déborah KREY – Giovanni PUCCI, Gaspard GEVIN-HIÉ, Sandrine QUÉTIER

Avec la participation de Roland MAGDANE

Scénario Adaptation et Dialogues Marie VINOY et Thomas PERRIER

Avec la participation de Gioacchino CAMPANELLA

D’après une histoire de Marie VINOY

D’après le personnage créé par Laurent CHOUCHAN en association avec Michel LENGLINEY et Philippe NIANG

Un film réalisé par Philippe PROTEAU

Une production DEMD Productions en coproduction avec TF1

Synopsis  » L’incroyable destin de Rose Clifton » :

C’est au Far-West, en 1860, que Joséphine est envoyée auprès de Rose, dont le mari, patron du saloon, s’est pendu. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, les économies de la famille qu’il conservait au coffre ont disparu. Or, cet argent devait financer le mariage de la fille de Rose, prévu dans huit jours. Aidée par Joséphine, la jeune veuve décide de rouvrir le saloon pour gagner l’argent qui lui manque. Une idée folle pour une femme respectable à cette époque, qui va lui attirer l’hostilité d’une partie du village. Et comme si cela ne suffisait pas, Rose et Joséphine vont devoir faire face à Wyatt, un mercenaire que Jack avait engagé pour tuer quelqu’un. Notre ange va devoir résoudre ce nouveau mystère, tout en protégeant la vie de sa cliente qui est soudain mise en danger…

Audience : 4 489 000 téléspectateurs (soit 18,5 % de part d’audience)
Diffusion : 8 avril 2019 sur TF1

Avec : Mimie MATHY, Charlie NUNE, Alexandre VARGA, Geoffroy THIEBAUT, Delphine LACHETEAU, Jonathan CARDONNEL, Gabriel FOREST, Aurélie BARGEME, Willy CARTIER

Scénario
Aurélie BARGEME et Virginie PARIETTI

Adaptation et Dialogues
Marie-Anne LE PEZENNEC

D’après le personnage créé par Laurent CHOUCHAN
en association avec Michel LENGLINEY et Philippe NIANG

Un film réalisé par Stéphane KOPECKY

Synopsis « Enfin Libres » :

Pour venir en aide à Clémence, une jeune femme à la recherche de ses origines, Joséphine se transporte dans la Guadeloupe des années 1830, et se retrouve propulsée gouvernante de la petite Lison, fille de planteurs au caractère bien trempé.

Durant son séjour, notre ange gardien va prendre fait et cause pour Scipion et Vénus, deux esclaves décidés à conquérir leur liberté pour vivre leur amour. Mais c’est compter sans Roland, l’intendant de la plantation, secrètement amoureux de Vénus, qui a juré la perte de Scipion…

Audience : 3 437 000 téléspectateurs (soit 16,5 % de part d’audience)
Diffusion : 26 août 2019 sur TF1

Avec : Mimie MATHY (Joséphine Delamarre), Sandrine SALYÈRES (Venus), Souleymane TOURE (Scipion), Charline ANTUNES (Lison), Owen KANGA (Félix), Vincent JOUAN (Roland), Fabrice de la VILLEHERVÉ (M. d’Orvilliers), Luc GENTIL (M de Loyola)
Scénario Adaptation et Dialogues Maïa Muller

D’après le personnage créé par Laurent CHOUCHAN
en association avec Michel LENGLINEY et Philippe NIANG

Un film réalisé par Thierry Petit

Synopsis « L’esprit d’Halloween » :

A l’occasion d’Halloween, Joséphine atterrit dans un château, restauré par un groupe d’adolescents qui effectue un stage de restauration du patrimoine. Notre ange, responsable de l’atelier, réalise que Violette, la fille du propriétaire du lieu, s’isole de tous et passe pour une fille « un peu perturbée ». Joséphine parvient à lui faire avouer l’impensable : Violette se sent menacée par un esprit malfaisant ! Joséphine tente de la rassurer jusqu’à ce qu’elle assiste à une manifestation paranormale ! Et si le château était vraiment hanté ? Aidée par trois autres ados, tous bien décidés à en découdre avec cet esprit mystérieux, Joséphine va devoir ruser pour découvrir la vérité, et permettre à sa cliente de se libérer d’un lourd secret…

Audience : 3 212 000 téléspectateurs (soit 15,1 % de part d’audience)
Diffusion : 28 octobre 2019 sur TF1

Avec : Mimie MATHY (Joséphine Delamarre), Marie BARROUILLET (Violette), Ishtvan NEKRASOV (Sam), Vanessa DEMOUY (Diane), Benjamin BAROCHE (Bruno), Olivier BENARD (Thierry), Scotty BERNARD (Medhi), Jérémy BARRIÈRE (Zachary), Léontine d’ONCIEU (Marguerite)

Scénario
Alexandra ECHKENAZI
Avec la collaboration de France CORBET

Dialogues
Alexandra ECHKENAZI et Thomas PERRIER

D’après le personnage créé par Laurent CHOUCHAN
en association avec Michel LENGLINEY et Philippe NIANG

Un film réalisé par Christophe BARRAUD

Caractéristique du coffret :

  • Rapport de forme : 1.77:1
  • Classé : Tous publics
  • Dimensions du colis : 19.3 x 13.72 x 3.05 cm; 340 grammes
  • Format : PAL
  • Langue : Français (Dolby Digital 2.0)
  • Nombre de disques : 4

Le coffret de la douzième saison de Joséphine, Ange Gardien est disponible depuis le 21 octobre 2020, édité par LCJ Editions.

Publié le : 06 nov @ 16h45

Clint Eastwood (intégrale) édition limitée et numérotée bientôt en DVD


CLINT EASTWOOD

L’INTÉGRALE EN 63 BLU-RAY & DVD

POUR LA PREMIÈRE FOIS, LES 63 FILMS DE CLINT EASTWOOD, EN TANT QUE RÉALISATEUR ET ACTEUR CRÉDITÉ DE 1958 À 2019, RÉUNIS DANS UN COFFRET ÉDITION LIMITÉE ET NUMÉROTÉE !

DISPONIBLE A PARTIR DU MERCREDI 16 DÉCEMBRE

ACTEUR, RÉALISATEUR, ICÔNE.

En 1958, Clint Eastwood est crédité comme acteur dans son premier long métrage, Escadrille Lafayette, et en 1971, il revêt pour la première fois la casquette de réalisateur pour Un frisson dans la nuit. Au fil des six décennies suivantes, le travail de Clint Eastwood inspire et influence les cinéastes et les cinéphiles. Il remporte plus de 150 prix et nominations pour son travail d’acteur et de réalisateur au cours de son immense carrière.

Découvrez les 63 films avec ou réalisés par Clint Eastwood dans cette magnifique collection.

Ce Coffret Collection Signature en édition limitée numérotée (2200 exemplaires) contient 66 disques : 63 longs métrages et trois documentaires, ainsi qu’un livret, une collection d’affiches, de cartes collector et de photos offrant un regard plus approfondi sur quelques-uns des rôles les plus emblématiques de Clint Eastwood.

CONTENU DE CETTE ÉDITION LIMITÉE NUMEROTÉE :

• ÉDITION LIMITÉE NUMÉROTÉE

• 9 LIVRETS UNIQUES CONTENANT LES DISQUES (DONT LA CRÉATION RESPECTE LA MÊME CHARTE)

• 63 FILMS (53 EN BLU-RAY™ ET 10 EN DVD)

• 3 DOCUMENTAIRES EN DVD

• 5 AFFICHES DE « L’INSPECTEUR HARRY »

• 5 CARTES COLLECTOR

• PRÉFACE DE CLINT EASTWOOD

• UN LIVRET DE 24 PAGES RETRAÇANT SA CARRIÈRE ÉCRIT PAR SAMUEL BLUMENFELD

LANGUES :

Audio : Français, Anglais, Multi-langues

Sous-titres : Français, Anglais, Multi-langues

DATE DE SORTIE

Mercredi 16 Décembre

PRIX PUBLIC CONSEILLÉ :

299,99 €

Publié le : 02 nov @ 18h45

BATWOMAN cette semaine sur Warner TV !


Synopsis :

Alors que Batman a abandonné Gotham City depuis 3 ans, Kate Kane, cousine de Bruce Wayne, tente de lutter contre ses démons pour sécuriser les rues de la ville et devenir un symbole d’espoir avec le costume de Batwoman.

Dans la série, on retrouve Elizabeth Anweis (Catherine Hamilton-Kane, belle-mère de Kate), Ruby Rose (Kate Kane / Batwoman), Meagan Tandy (Sophie Moore), Camrus Johnson (Luke Fox), Nicole Kang (Mary Hamilton, demi-sœur de Kate), Rachel Skarsten (Alice / Beth Kane) et Dougray Scott (Jacob Kane, le père de Kate).

Batwoman est une série télévisée américaine créée par Caroline Dries, diffusée simultanément depuis le sur The CW aux États-Unis et sur Showcase au Canada. Elle fait partie de l’univers partagé, connu sous le nom d’Arrowverse. Produite par Berlanti Productions, DC Entertainment et Warner Bros. Television. Le tournage de l’épisode pilote a débuté du 4 au à Vancouver au Canada. Un second tournage a eu lieu à Chicago dans l’État de l’Illinois.

La première saison de Batwoman sera diffusée à partir du 5 novembre, tous les jeudis à 20h55 sur WarnerTV.

https://www.zupimages.net/up/20/45/vddd.jpg

Source : communiqué de presse WarnerTV

Publié le : 02 nov @ 18h20

%d blogueurs aiment cette page :